Moderniser les infrastructures

Parce qu’un transport de qualité ne peut se développer sans des infrastructures modernes et adaptées, la Région s’engage au quotidien pour soutenir l’aménagement des gares, la modernisation des lignes ferroviaires et le renforcement du réseau routier.

infrastructure

L’aménagement des gares et des pôles d’échanges multimodaux

La Région des Pays de la Loire est engagée dans une politique de soutien à la modernisation des gares et points d’arrêts routiers, et en particulier des pôles d’échanges multimodaux (PEM) avec un objectif : favoriser l’intermodalité et le recours aux TER ligériens avec des gares modernes et accessibles à tous. « En Pays de la Loire, nous voulons développer une mobilité durable et simplifier l’accès au TER pour tous les déplacements et nous visons une progression du  trafic global de 10 % à l’horizon 2021» rappelle notamment Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire.
La réalisation de Pôles d'Echanges Multimodaux (PEM) consiste à mettre en œuvre des aménagements permettant de répondre de façon adaptée et évolutive aux enjeux de l'intermodalité sur la gare :

  • Modernisation de la gare : accueil, confort, guichets, services, écrans d'affichages, rehaussement des quais, amélioration de l’accès aux quais par la pose d’ascenseurs ou rampes,
  • Facilitation des correspondances avec les cars et les bus : réalisation de gares routières, rapprochement des arrêts de bus près du parvis de la gare, cheminements piétons simplifiés,
  • Amélioration de l'accès à la gare : stationnement vélos, parking voitures courte et longue durée.
  • Accessibilité de l'ensemble de ces services et aménagements aux personnes à mobilité réduite

On dénombre 23 PEM en Pays de la Loire. 13 sont achevés tels que les PEM de Laval et celui de Clisson ; 10 sont en cours d’aménagement, tels que le PEM de Saint-Nazaire et celui de Savenay qui seront inaugurés en 2019, ou bien d’Ancenis. Centre névralgique du transport régional, la gare de Nantes est en travaux pour un réaménagement de grande ampleur destiné à augmenter sa capacité d’accueil et à améliorer la fluidité des déplacements. 80 000 trains TER partent ou arrivent dans la capitale régionale chaque année ! Avec près de 39 millions d’euros, la Région est l'un des principaux financeurs de cet équipement structurant pour le territoire et la mobilité des habitants de toute la région.

La modernisation des lignes

La qualité de service repose également sur des lignes performantes. La Région finance par exemple des travaux sur les lignes Nantes-Bordeaux ; ainsi que Clisson-Cholet (sauvée par la Région qui a avancé la part de l’État) sur l’axe ferroviaire Nantes-Cholet qui relie les deux principaux bassins d’emplois de la région et comptabilise plus de 200 000 voyages par an ;  ou le contournement de Donges. La Région  a également accompagné la création de la Virgule de Sablé qui relie maintenant en direct Nantes, Angers et Laval avec un gain de temps de trajet de 40 minutes. En parallèle, la Région a lancé et financé des études sur la ligne Nantes- Paris dans l’objectif d’améliorer la fiabilité, la capacité et le temps de parcours. Elle s’est également engagée pour défendre la modernisation de la ligne Caen – Le Mans – Tours et avance le financement de l’Etat pour sécuriser la plage de travaux prévue à l’automne 2020.

Le renforcement du réseau routier

En Pays de la Loire, deux tiers des déplacements domicile-travail et 95 % du transport terrestre de marchandises s’effectuent par la route. C'est pourquoi la Région a décidé de réinvestir pour les routes. Pour faciliter les déplacements des Ligériens et développer l’attractivité de tous les territoires, la Région mobilise près de 120 millions d’euros pour le renforcement du réseau routier régional en lien avec les cinq Départements avec lesquels elle a signé les protocoles d'accord.

Par exemple, en Vendée, la Région subventionne l’axe La Roche-sur-Yon/Challans, qui relie les deux premières agglomérations du département ; en Sarthe, les travaux de contournement de Saint-Calais ; en Loire-Atlantique, l'échangeur de Viais qui a pour objectif de fluidifier le trafic entre la métropole nantaise, le sud-Loire et la Vendée ;  en Mayenne, le contournement routier nord de Château-Gontier ; en Maine-et-Loire, l’aménagement de section à 2x2 voies sur la RD 775 entre Le Lion d’Angers et La Membrolle.

bloc promo aléop